Rechercher
  • melane

09 janvier 2020

Mauvais départ, ils ne savent pas comment l’appeler.

 

Je découvre l’existence de ce nouveau virus, responsable d’une maladie infectieuse respiratoire. L’épidémie de pneumonie d’allure virale d’étiologie inconnue a émergé dans la ville de Wuhan province de Hubei en Chine, en décembre 2019.


Dès lors on sait plus très bien comment l’appeler.


COVID-19

Quand les médias évoquent le covid-19, il ne s’agit pas du coronavirus apparu sur le marché de Wuhan, mais de la maladie qu’il provoque.


2019- nCoV

Au début de l’épidémie le nom provisoire donné à l’infection engendrée par le coronavirus. Dans cette dénomination temporaire, le 2019 renvoyait à la l’année d’apparition du virus. Le « n » à nouveau et le « CoV » à coronavirus, une grande famille de virus habituellement bénins, mais parfois mortels.


Sars-COV-2

Le coronavirus en lui-même doit être appelé « Sars-COV-2 ». Un qualificatif lui aussi très scientifique, dans lequel « COV » signifie coronavirus quand « sars » est un acronyme voulant dire : syndrome respiratoire aigu sévère ». Il a été choisi par le Comité internationnal de taxonomie des virus pour faire comprendre que ce coronavirus est de la même famille que le Sars-CoV à l’origine de l’épidémie de sras entre 2002 et 2003.


Et ça, on ne s’en rend pas vraiment compte actuellement mais ça sent « le début de la porte ouverte à toutes les fenêtres » (comme l’a dit Pido avant Gad)







8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout